Notre "bout de code" à intégrer dans votre site

SEO : pourquoi commencer par un audit ?

Fév 18, 2022SEO et marketing

Un audit SEO permet d’identifier des erreurs avant de se lancer dans le contenu

Quand on aborde le référencement, on pense naturellement au contenu. En effet, développer du contenu semble être l’idée principale du SEO. Or commencer par auditer un site avant de se lancer dans une stratégie de contenu permet d’identifier des problèmes souvent insoupçonnés et de les réparer.

Cas pratique d’un audit en référencement naturel

Auditer un site peut sembler rébarbatif. A quoi bon finalement. Ce que souhaitent les entreprises, c’est améliorer leur position dans les résultats de recherche. Et pour cela la recette magique : développer des articles, des infographies et le tout dans un blog. Et le tour est joué. Un audit en référencement naturel permet d’évaluer dans un premier temps la bonne santé du site et de corriger des erreurs.

 

La Search console non installée

Voilà qu’on me confie un audit en SEO, or le client n’a pas de propriété Search Console. C’est l’outil de base en référencement. Force est de constater que peu de site web ont une propriété Search Console.

La search console ça sert à quoi ?

Outil gratuit de Google, elle permet de suivre la performance du site sur les moteurs de recherche :  les mots-clés, l’indexation du site et aussi les liens externes pointant vers votre site par exemple. Sans Search Console donc, je m’exécute dans l’audit technique.

 

Un premier check technique

L’audit technique consiste à vérifier un certain nombre de points clés que je vais vous exposer rapidement ne voulant pas trop vous embrouiller dans des termes de référenceurs. Je vérifie si le site:

  • Est sécurisé et indexé
  • Est Rapide à charger par exemple le poids des images, les appels aux codes…
  • Répond aux Core Web Vitals
  • Est géolocalisé
  • A un fichier robots et un plan de site XML
  • A des balises html et des attributs alt renseignées
  • Contient des url canoniques
  • Est adapté aux mobiles….

 

Tous ces éléments peuvent vous sembler barbare mais à chaque audit de site Internet, je vous explique point par point les résultats et les corrections à effectuer si besoin. Par exemple dans cette analyse, j’ai identifié un manque d’indexation. Toutes les pages n’étaient pas indexées. Par contre, des pages inutiles telles que la page « politique de confidentialité » l’était. Or désindexer ces pages permet de gagner en budget crawl (le temps qu’un moteur de recherche consacre à votre site). Au contraire,  proposer aux moteurs de recherche des pages pertinentes du site est une bonne pratique.

 

Les Core Web Vitals

En vérifiant la rapidité de chargement du site de mon client, j’ai constaté que le site ne répondait pas aux Core Web Vitals. « Les signaux web essentiels » est un projet lancé par Google en 2020 qui regroupe trois indicateurs de performances web. Il est maintenant devenu un nouveau critère de pertinence SEO. Il joue donc un rôle sur le classement des pages. Les trois critères mesurent la performance de chargement, l’interaction avec le visiteur et la stabilité visuelle. Finalement, le site de ma cliente affiche quelques visuels trop lourds à charger. Après les avoir identifiés: une solution : les compresser pour réduire leurs poids. Cette manipulation effectuée,  un nouveau test est réalisé pour vérifier la performance.

 

La deuxième étape d’un audit SEO : le contenu

Concernant le contenu je passe au crible les balises html pour vérifier si elles sont bien renseignées et pertinentes. Il n’est pas rare qu’elles soient vides or ces balises sont la structure de votre site web et permet aux robots des moteurs de comprendre sémantiquement de quoi parle votre site.

Les requêtes et les mots-clés

J’analyse les requêtes sur laquelle l’entreprise souhaite se positionner. Il est assez fréquent d’observer que les requêtes n’ont pas été strictement défini ou se cannibalisent : c’est à dire qu’elles se positionnent sur les mêmes mots-clés. Résultat : cela apporte de la confusion aux moteurs de recherche, ils risquent d’indexer une page au détriment de l’autre. D’où le leitmotiv des réferenceurs : une requête cible = une page. Une fois les requêtes analysées, je réalise une analyse de mots-clés que je suggère à mon client. Il se peut qu’un audit SEO vous conseille de modifier légèrement la structuration de vos pages. Un audit peut être l’occasion de remettre à plat l’architecture et de créer une structuration en cocon sémantique. Par exemple, sur cet audit, j’ai développé un graphique d’un cocon sémantique permettant ainsi, pour la création des articles de blog, de renforcer la visibilité des requêtes principales identifiées lors de l’audit.

 

La notoriété

Une analyse de notoriété consiste à explorer les liens entrants. Ceux qui pointent vers votre site que l’on appelle backlink. Mais aussi le maillage interne : comment vos pages sont liées entre elles de manière textuelle.

 

En faisant l’analyse des liens entrants, j’ai été bien surprise par les résultats. Je me rends d’abord compte que l’indice de confiance (le trust flow) est à O selon l’outil Mozilla. L’indice de confiance mesure la qualité des backlinks vers votre site. En faisant une étude plus poussée avec l’outil Moz, je constate que des liens de spams, qui n’ont rien à voir avec l’activité de mon client, pointent vers son site. Malheureusement des liens provenant de sites douteux envoient du « jus de mauvaise qualité ». Mon client n’en avait aucune idée. La première action à mettre en place suite à cet audit est de désavouer ces liens auprès de Google, ceux-ci nuisent à sa réputation.

 

 

L’intérêt d’un audit SEO avant de se lancer dans une stratégie de contenu

 

Pour conclure, je souhaitais faire la lumière sur l’intérêt d’auditer un site Internet. Au regard de ce qui a été observé, mon client aurait eu du mal à se positionner dans les SERP (pages de résultats de recherche) avec un indice de confiance si bas. Je vous ai livré dans cet article quelques points clés de l’audit, celui-ci fait en réalité une trentaine de pages. Pas d’inquiétude, je vous explique tout et propose des recommandations.  Je peux même mettre les mains dans le cambouis pour vous aider à corriger les erreurs et améliorer votre site. C’est l’objectif d’un audit. L’analyse du site tel que je vous l’ai présenté succinctement a permis de déceler des points nocifs pour le site de mon client. Avant de rédiger des articles, il doit avant tout:

créer sa propriété Search Console,

– régler le problème des liens de spams

– demander l’indexation de ses pages plus profondes

– optimiser le contenu de son site avant de se lancer dans des articles de blog.

Finalement, un audit SEO n’est pas du temps perdu, il permet de bâtir sa stratégie de contenu sur des  bases plus solides.  Si vous souhaitez auditer votre site web, contactez-moi.

DÉVORER PLUS D’ARTICLES

Communication digitale: j’ai pas le temps

Communication digitale: j’ai pas le temps

J’ai pas le temps…  Prenez le temps pour votre communication digitale C’est un refrain que j’entends régulièrement de la part des entrepreneurs qui m’entourent : « je n’ai pas le temps de rédiger du contenu sur les réseaux sociaux ni mon site web ». Et pourtant ils...

lire plus

Vous voulez poursuivre votre navigation…

Conception de site

SEO

Inbound marketing

Rédaction web

w

Le blog

Cet article vous a plu ?

Partagez le avec vos amis. Ils vous en seront très reconnaissants